En Sens Asie Encens

Qu’est-ce que ça fait d’être vieille ?
 
L’autre jour, une jeune personne m’a demandée : – Que ressentez vous en étant vieille ?
 
J’ai été très surprise par la question, car je ne me considère pas vieille.
Quand elle a vu ma réaction, elle s’en est immédiatement voulu, mais je lui ai expliquée que c’était une question intéressante.
Après avoir réfléchi, j’ai conclu que devenir vieux est un cadeau.
Parfois, je suis surprise de la personne que je vois dans mon miroir.
Mais je ne me soucie plus de ces choses depuis longtemps. Je ne changerais pas pour tout l’or du monde pour avoir des cheveux gris en moins et un estomac plat.
Je ne me force pas pour faire le lit, ou pour manger quelques “choses” de plus.
Je suis dans mon droit d’être un peu bordélique, d’être extravagante et de passer des heures à contempler mes fleurs.
J’ai vu quelques chers amis partir de ce monde, avant d’avoir profité de la liberté qui vient avec la vieillesse et qui donne le droit de lire ou de jouer sur l’ordinateur jusqu’à 4 h du matin et après dormir jusqu’à je ne sais quelle heure ?-
J’ai le droit de danser seule au rythme des années 50 et 60 et ensuite pleurer, si l’envie m’en prend pour un amour perdu il y a plus de 40 ans.
 
Je prends le droit de marcher sur la plage avec un maillot de bain qui s’étire sur mon corps dodu et faire un plongeon dans les vagues en me laissant porter, malgré les regards de compassion de celles qui portent un bikini. Elles vont aussi un jour devenir vieilles, si elles ont la chance de vivre aussi longtemps.
 
C’est vrai qu’à travers les années mon coeur a souffert pour la perte d’un être cher, pour la douleur d’un enfant, ou pour voir mourir un animal de compagnie.
Mais c’est la souffrance qui nous donne de la force et nous fait grandir.
Un coeur qui n’a pas été brisé, est stérile et ne saura jamais du bonheur d’être imparfait.
Je me sens fière d’avoir vécu assez longtemps pour que mes cheveux deviennent gris et pour garder le sourire de ma jeunesse, avant que les sillons profonds n’apparaissent sur mon visage.
Maintenant, pour répondre à la question avec sincérité, je peux dire : « J’aime être vieille, parce que la vieillesse me rend plus sage, plus libre ! »
Je sais que je ne vais pas vivre pour toujours, mais tant que je serai là, je vais vivre selon mes propres lois, celles de mon coeur.
Je ne vais pas me lamenter sur ce qui n’était pas, ni m’inquiéter de ce que ce sera.
Pour le temps qu’il me reste, j’aimerais simplement vivre ma vie comme je l’ai fait jusqu’à aujourd’hui, le reste le destin décidera.
 
Anonyme
 
Via Marie Luce Fileux
Page Eloah Medium Channel Myrah

Posts en relation

Posté dans: A Découvrir, Les Belles Paroles

Laisser un commentaire

0