En Sens Asie Encens

Le coeur de la méditation.

La méditation a pour but d’éveiller en nous la nature semblable au ciel de notre esprit, de nous “introduire” à ce que nous sommes réellement : notre conscience pure et immuable, sous-jacente à la totalité de la vie et de la mort.

Dans l’immobilité et le silence de la méditation, nous entrevoyons , puis réintégrons cette nature profonde et secrète que nous avons perdue de vue depuis si longtemps, au milieu de l’effervescence et de la distraction de notre esprit. N’est-il pas étonnant que cet esprit ne puisse rester en paix plus de quelques instants, sans s’emparer immédiatement de la moindre distraction?

Il est tellement agité et préoccupé que nous, habitants des grandes métropoles du monde moderne, ressemblons déjà, à mon sens, aux êtres tourmentés de l’état intermédiaire qui suis la mort : la conscience y est dit-on, en proie au tourment intense d’une agitation extrême.

Nous sommes fragmentés en une multitude d’aspects différents. Nous ne savons pas qui nous sommes vraiment, ni à quelles facettes de nous-mêmes nous devons croire ou nous identifier. Tant de voix contradictoires, tant d’exigences et de sentiments se disputent le contrôle de notre vie intérieure que nous nous trouvons complètement dispersés…et notre demeure reste vide.

Ainsi, la méditation consiste à ramener l’esprit en sa demeure.

LE LIVRE TIBETAIN DE LA VIE ET DE LA MORT.

SOGYAL RINPOCHE, PATRICK GAFFNEY, 
ANDREW HARVEY.

Posts en relation

Posté dans: Méditation, Nos Actualités, Spiritualité

Laisser un commentaire

0