Attrape-Rêve – Princesse Balinaise

26,00

1 en stock

Minimum Qty: 1
UGS : ES-AR-BALI-TURQ Catégories : , , , Étiquettes : , , , ,

L’attrape-rêve amérindien est né selon la légende d’Asibikaashi, une araignée, très maternelle, qui tissait sa toile la nuit afin de protéger les enfants des mauvais rêves. Le matin, les mauvais rêves étaient capturés sur la toile et détruits par les premiers rayons de soleil.

Selon la tradition, l’attrape-rêve est composé d’un cercle pour représenter le soleil.

Chez certaines tribus, comme l’Iroquois, il a la forme d’une goutte. Ce cerceau (ou goutte) est fait de baguette de saule rouge.

Du nerf d’animal ou du tendon de Cerf est tissé à l’intérieur de manière à avoir la forme d’une toile d’araignée tout en laissant un petit cercle au milieu. Des plumes sont suspendues en bas du cerceau ainsi que des perles. Ces dernières représentent l’araignée elle-même selon certaines tribus.

Toujours selon les légendes, quand vient la nuit, les mauvais rêves qui pourraient hanter se retrouvent piégés dans la toile de l’attrape-rêve, tandis que les bons rêves passent par le petit trou au milieu pour aller vers les plumes. Aux premiers rayons du soleil, les cauchemars sont détruits.

Pour que l’attrape-rêve fonctionne, il faut le placer à un endroit de sa chambre où la lumière matinale pénètre et passe par le centre de la toile d’araignée.

Aujourd’hui, les attrapes-rêves sont en coton et bois pour la plupart.

C’est le cas de celui-ci, doux en couleurs turquoise et rose, qui décorera joliment la chambre.

Pas de Tag pour ce Post.

Posts en relation

Poids 21 g
Dimensions 16 × 47 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.