Attrape-Rêve – L’Arbre De La Vie

37,00

Les branches de l’arbre de la vie montent et se mélangent entre elles, tout en rejoignant les racines qui ont le même processus.

La mythologie celtique a développé cette idée en illustrant les branches comme atteignant le ciel, le royaume des dieux, tandis que les racines s’installaient profondément dans le sol, ancrant l’arbre au royaume terrestre. Ensemble, l’arbre devint le canal et le conduit entre la volonté du monde divin et les mortels qui vivaient en bas.

Ce n’est pas seulement l’arbre qui est représenté dans ce motif, c’est toute la vie sur la planète.

1 en stock

Minimum Qty: 1

Plus vous approfondissez l’histoire du monde, de ses peuples, de ses cultures, de ses traditions et de ses religions, plus vous vous rendez compte que nous ne formons qu’une seule famille élargie. Rien ne nous sépare de la méconnaissance de notre passé commun et de l’espoir d’un avenir unifié.

L’Arbre de vie en est le symbole.

Pour trouver la semence de l’Arbre de Vie, il faut plonger dans les lieux où il apparaît pour la première fois : les textes religieux. Dans ce cas, la Bible offre une référence initiale à l’Arbre de Vie.

Le récit le plus ancien de l’Arbre de Vie est mentionné dans la Genèse 2:8-9, en décrivant le Jardin d’Éden – là, on l’appelle la source de la vie éternelle. Il réapparaît dans le dernier livre de la Bible, Révélations, comme faisant partie d’un nouveau jardin de paradis.

Cependant, la foi chrétienne est loin d’être la seule religion ou système de croyances à faire référence à un arbre de vie. Dans l’Islam, on l’appelle l’Arbre de l’immortalité, et dans le judaïsme, Etz Chaim, qui est l’hébreu d’arbre de vie. D’autres références apparaissent dans l’hindouisme, le bouddhisme et le paganisme.

L’arbre banian bénéficie d’un statut spécial dans les traditions et les écritures hindoues. Si l’arbre celtique de la vie représente un cycle où les branches et les racines se rencontrent, l’arbre banian réalise cet exploit dans la réalité.

Au premier stade de sa vie, un banian pousse comme n’importe quel autre, du sol vers le ciel. Cependant, une fois qu’il atteint l’âge adulte, les branches retombent vers le sol et commencent à ressembler au tronc.

Au fil du temps, ces branches s’épaississent et se développent au point qu’il est impossible de les distinguer du tronc d’origine. Ils assument également les mêmes rôles que le tronc, transportant et distribuant les nutriments à toutes les parties de l’arbre. Après un certain temps, un seul banian ressemble à un bosquet d’arbres.

Ce comportement unique est pris par les hindous et les bouddhistes comme un symbole de la grande danse cosmique où toute la matière est la même, provenant de la vérité universelle et y revenant. Les anciennes écritures hindoues comme les Vedas et Bhagvad Gita font référence à l’arbre banian.

On dit que Bouddha a atteint l’illumination sous un arbre Bodhi dans l’état indien du Bihar. Alors que le Bouddha lui-même n’a jamais fait référence à la Bodhi en tant qu’arbre de vie, il est tenu en haute estime par les bouddhistes et les hindous pour le rôle qu’il a joué.

Cette objet mythique est représenté ici en attrape-rêve est devient un vrai objet de décoration intérieure.

Très tendance, en macramé, perles en bois et plumes naturelles.

Pas de Tag pour ce Post.

Posts en relation

Poids 121 g
Dimensions 29.5 × 65 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.