Ceux qui connaissent Bali n’ont pas oublié l’odeur du “cempaka” (se dit champaka), fleur sacrée par excellence. Pendant les cétrémonies, c’est la dernière fleur que l’on présente aux Dieux en signe de totale gratitude.

Son odeur est un subtil mélange du jasmin, de la fleur de tiaré et du ylang ylang. C’est vous dire …

Grâce à cet encens merveilleux, vous voyagerez à nouveau dans les rues magnifiques de Ubud, sur la plage de Jimbaran et autres souvenirs…

L’encens balinais est fabriqué de façon artisanale, à partir du bois d’encens et de fleurs séchées.

Les enfants balinais sont sacrés et ne travaillent jamais.

Le paquet initial est très gros (1 kg), je le partage donc et reconditionne 10 bâtonnets dans du papier de soie.

Chaque bâtonnet se consume en 1 h.

Poids 50 g